Notre protocole de prise en charge de nos patients dans le cadre de nos séances cancer et cardio

Protocole GENKIKAN  de prise en charge en activité physique à but de santé

Prise en charge individuelle 

Chaque patient est individuellement pris en charge avant d’intégrer un programme de Thérapie en activité physique individuel selon un protocole thérapeutique défini.

  • Une consultation sous forme d’entretien individuel initial au cours duquel, le parcours de soin du patient, l’impact physique de la maladie ou des traitements, les critères d’inclusion dans les programmes et les besoins thérapeutiques sont vérifiés et cernés.

  • 8 tests physiques adaptés à la pratique clinique sont assurés pour évaluer le niveau d’activité physique du patient et sa tolérance à l’exercice.

Le programme proposé tiendra compte en conséquence des spécificités de la pathologie, du niveau de gravité, des traitements et comorbidités pour préciser les contre-indications relatives du patient et des modalités générales de pratique des activités physiques ayant prouvé leur efficacité.

Certaines préférences et attentes du patient peuvent pour certaines pathologies être intégrées au programme pour conditionner son intérêt et son plaisir dans la pratique et par là même l’inciter à durer.

 

Un programme de séances  hebdomadaire

Les séances d’endurance aérobie et de connexion corporelle composant le programme de thérapie d’activité physique adaptée incluent :

  • des exercices qui permettent de valider les éléments recueillis lors des bilans initiaux,

  • des exercices qui visent à mobiliser les parties du corps nécessaires à l’atteinte des objectifs thérapeutiques définis.

  • des exercices de contrôle permettant de mesurer le reconditionnement musculaire

Le patient intègre ensuite un parcours de 6 mois en moyenne renouvelable, à raison de 2 à 3 séances par semaine afin de respecter les critères d’Intensité, de Durée et de Fréquence, définis par la littérature scientifique internationale.

Les séances sont assurées en très petit collectif – 6 à 12 personnes par séance – pour assurer le meilleur suivi de chaque patient.

 

Contrôle des bénéfices du programme 

Les tests d’évaluation, visant à mesurer l’évolution physique seront reconduits à 2 reprises en milieu et fin de programme, au cours d’un entretien individuel, permettant également de faire un point sur le parcours de soin, mesurer les progrès réalisés, déceler le cas échéant de nouveaux impacts physiques et définir de nouveaux objectifs thérapeutiques ou le réorienter vers d’autres structures permettant d’assurer le suivi et la sortie des séances de Thérapie Sportive.

 

Un protocole incluant une démarche éducative pour chercher à pérenniser l’activité physique auprès du patient

Notre souci constant est de proposer, au travers de notre méthode d’activité physique ‘’connexion corporelle’’ des séances thérapeutiquement efficaces, mais également ludiques et motivantes.

Un de nos objectifs pédagogiques est que le patient se réapproprie son corps, et intègre définitivement l’activité physique dans sa vie quotidienne.

 

Nous cherchons en conséquence à articuler nos programmes d’activité physique avec un objectif thérapeutique individuel et nous initions toute démarche par un bilan éducatif partagé qui invite le patient à identifier ses habitudes de vie, ses besoins, envies, freins et la manière dont il aimerait être aidé.

 

Nous expliquons nos exercices pour aider le patient à en comprendre l’objectif thérapeutique et prendre conscience de la zone corporelle visée.

 

Les bilans et tests intermédiaires de suivi permettent d’ajuster les objectifs et de renouveler les moyens pour soutenir le projet de pratique d’activité physique.

 

Nos programmes thérapeutiques s’entendent par période de 6 mois, de manière à permettre aux patients d’expérimenter concrètement l’activité physique adaptée, d’en ressentir les effets, de les vivre avec plaisir et de les reconnaître comme étant bénéfiques à leur santé.

 

L’objectif de chaque programme en thérapie d’activité physique à but de santé n’est pas tant de faire de l’exercice physique que de développer des ressources physiques (perception de son corps, de ses postures, identification d’indicateurs pertinents pour soi et sa santé, développement de compétences motrices), psychologiques (confiance en soi, en sa capacité à évoluer, à rentrer en relation avec les autres), et sociales (s’approprier des savoirs sur l’activité physique, sur la santé, sortir de l’isolement lié à la maladie par l’intégration à un groupe).

Genkikan

Dojo d'activité physique à but de santé

41 Bis Rue des Vignes

33320 Eysines - France

www.dojo-genkikan.com      dojogenkikan33@gmail.com     tel: 06 87 47 86 73

  • facebook-square